DÉFI ÉNERGIE EN IMMOBILIER : UNE CIBLE COMMUNE POUR UN AVENIR DURABLE

BOMA Québec lance une nouvelle compétition conviviale en performance énergétique destinée aux immeubles commerciaux du Québec

Montréal, le 23 mai 2018 – BOMA Québec est fière d’annoncer le lancement du Défi énergie en immobilier (DÉI). Cette compétition innovante et conviviale vise la réduction de la consommation d’énergie et des émissions de GES des bâtiments commerciaux, institutionnels et multi-résidentiels du Québec par la collaboration, le partage des connaissances, l’éducation et l’innovation. Le DÉI s’adresse aux propriétaires, aux gestionnaires d’immeubles commerciaux et aux locataires soucieux de mettre en place des pratiques de gestion responsables pour améliorer leur performance énergétique de manière durable.

Le coup d’envoi de cette initiative de BOMA Québec a eu lieu aujourd’hui à la Maison du développement durable en présence des représentants la Ville de Montréal, partenaire fondateur, et de Transition énergétique Québec (TEQ), Hydro-Québec et Énergir, grands partenaires et de Ressources naturelles Canada, partenaire collaborateur.


Rangée du haut : Stéphan Gagnon, chargé de projets, Direction des partenariats stratégiques, Transition énergétique Québec, Daniel Therrien du comité GTI de BOMA Québec, et Directeur des ventes chez Trane Canada, Stéphanie Trudeau, vice-présidente principale, Réglementation, clients et communauté, Énergir, Geneviève Gauthier du comité GTI de BOMA Québec et Directrice nationale  chez 
Econoler, Robert Beaudry, membre du Comité exécutif de la Ville de Montréal et Responsable du développement économique et commercial
Rangée du bas : Rémi Dubois, directeur, Services et ventes clientèle d’affaires, Hydro-Québec distribution, Bruno Turcotte, président de BOMA Québec, Linda Carbone, directrice générale de BOMA Québec, Mario Poirier, président sortant de BOMA Québec et cocréateur du DÉI, Jean-François Parenteau, membre du Comité exécutif de la Ville de Montréal et Responsable des services aux citoyens, de l’approvisionnement et de l’environnement

Le DÉI s’inspire d’autres défis à succès en cours dans d’autres grandes villes, comme le RACE 2 REDUCE de BOMA Toronto et du Manitoba. Le projet de BOMA Québec tient compte du contexte québécois et des objectifs spécifiques de la Politique énergétique 2030 du gouvernement du Québec, qui vise notamment l’amélioration de 15 % de l’efficacité énergétique et la réduction de 40 % de la consommation de produits pétroliers. La Ville de Montréal vise aussi une réduction de GES dans son plan de développement durable 2016-2020.

Si 15 % des bâtiments du secteur commercial et institutionnel du Québec réduisaient leur consommation d’énergie de 10 %, cela représenterait une réduction d’environ 2,45 millions de GJ d’énergie et de 60 000 tonnes de CO2 par année, soit environ 12 000 voitures de moins sur les routes. Le DÉI cible ainsi une réduction de la consommation d’énergie de 10 % en 4 ans et ambitionne de réunir quelque 100 immeubles dès la première année.

Plusieurs joueurs clés dans l’industrie de l’immobilier commercial, dont Ivanhoé Cambridge, la Société québécoise des infrastructures, Conseillers immobiliers GWL, Bentall Kennedy (Canada) LP et La Capitale Assurance et services financiers, pour ne nommer que ceux-là, se sont déjà engagés à participer activement au DÉI.

Quelques faits saillants au sujet du DÉI

  • Le DÉI est échelonné sur quatre ans. Il est gratuit et ouvert à tous les immeubles commerciaux, institutionnels et multi-résidentiels du Québec, qu’ils soient membres ou non de BOMA Québec.
  • La participation est volontaire, tant pour les gestionnaires que leurs locataires.
  • Les participants devront colliger leurs données énergétiques de manière confidentielle en ligne sur la plateforme gratuite Energy Star Portfolio Manager (ESPM).
  • Trois niveaux de compétitions se répèteront au fil des ans :
    • Cible GES – cette catégorie est le fondement même de la compétition. D’ici la fin de l’année 2021, tous les participants auront comme cible de réduire les émissions de GES de leurs bâtiments de minimum 10 % sous le niveau auquel ils étaient au moment de leur inscription. Pour cette compétition, les émissions de GES des bâtiments en 2021 seront donc comparées à 2018. Les lauréats seront récompensés selon le pourcentage de réduction atteint (10 – 14,9 %, 15 – 19,9 %, 20 % +).
    • Amélioration de la performance énergétique– dans cette catégorie, le pourcentage de réduction de l’intensité énergétique des bâtiments sera comparé afin d’identifier ceux qui ont le plus réduit leur consommation d’énergie dans la dernière année. Dans ce volet de la compétition, les bâtiments seront regroupés avec des bâtiments de vocation, de superficie et de consommation similaires et ils compétitionneront entre eux. Les gagnants seront ceux qui auront le plus réduit leur consommation énergétique dans leur catégorie.
    • Collaboration– cette catégorie s’applique aux gestionnaires immobiliers et aux locataires qui s’inscriront ensemble et qui démontreront une collaboration soutenue. L’inscription se fera via le formulaire en ligne et les critères évalués seront : les pratiques collaboratives, la mobilisation, les retombées positives et l’adaptabilité.
  • Une soirée reconnaissance sera organisée chaque année pour souligner les participants gagnants et communiquer l'avancement en lien avec la cible de réduction des émissions de GES.
  • Un grand gala aura lieu en 2022 pour dévoiler les résultats globaux et les impacts du DÉI sur la communauté.

Citations
« Le Défi énergie en immobilier est une occasion de collaboration unique entre le gouvernement, les municipalités, les propriétaires et les gestionnaires d’immeubles, leurs locataires et leurs usagers pour réduire l’impact environnemental des bâtiments de la province. Nous sommes convaincus qu’il contribuera de façon tangible à la réduction de la consommation d’énergie et des émissions de GES dans le secteur de l’immobilier commercial et soutiendra l’atteinte des cibles fixées en ce sens par les gouvernements du Québec et du Canada. En plus de rallier un maximum de gestionnaires immobiliers, nous créons une plateforme d’échange sur les meilleures pratiques de l’heure en matière d’efficacité énergétique dans les bâtiments commerciaux. Nous sommes ravis de voir l’enthousiasme que suscite le lancement de cette initiative parmi nos membres et très heureux de pouvoir compter sur l’appui de partenaires incontournables comme la Ville de Montréal, Transition énergétique Québec, Hydro-Québec, Énergir et Ressources naturelles Canada qui partagent notre vision et notre volonté de mobiliser l’industrie pour réduire son empreinte environnementale. »
Bruno Turcotte, président de BOMA Québec

 « Plus que jamais, le développement durable est indissociable de la consommation responsable. Pour poursuivre son développement comme ville à la fois verte et prospère, Montréal doit remplir ses engagements en termes d'efficacité énergétique et de diminution d'émissions de gaz à effet de serre. Notre Stratégie de développement économique 2018-2022 fait une place importante à l’émergence de secteurs innovants. En lançant un défi amical aux propriétaires et locataires d’édifices commerciaux et institutionnels, nous souhaitons qu’ils améliorent leur efficacité énergétique. »
Robert Beaudry, responsable du développement économique et commercial, ainsi que des relations gouvernementales au comité exécutif de la Ville de Montréal

« Pour la Ville de Montréal, comme pour nos partenaires, le développement durable et l’effervescence économique doivent aller de pair. C’est dans cet esprit que la Ville s’est engagée dans la création du Défi énergie en immobilier, grâce au travail de l’équipe de mobilisation Montréal Prospère et responsable dans le cadre du plan Montréal durable 2016-2020. »
Jean-François Parenteau, responsable des services aux citoyens, du développement durable, de l’approvisionnement et de l’environnement au comité exécutif 

« La réduction de la consommation d’énergie et des émissions de GES revêt une importance fondamentale pour le Québec. Dorénavant, l’efficacité énergétique devra être reconnue comme une source prioritaire d’énergie. Ainsi, le Défi énergie en immobilier m’apparaît être une initiative porteuse et résolument tournée vers l’avenir. C’est par de tels idées novatrices que nous arriverons à atteindre les cibles ambitieuses que le Québec s’est fixées. Transition énergétique Québec appuie avec enthousiasme ce Défi qui, souhaitons-le, encouragera de nombreux gestionnaires immobiliers à concrétiser rapidement la transition énergétique de leur parc immobilier. »
Johanne Gélinas, présidente-directrice générale de Transition énergétique Québec

« Nous sommes heureux d’être partenaire du Défi énergie en immobilier. Les divers programmes que nous offrons permettent d’opter pour des technologies électriques de haute efficacité et innovantes et d’améliorer la performance des bâtiments en matière de consommation d’électricité. Grâce à notre énergie propre et renouvelable, nous sommes en mesure de soutenir nos clients dans leurs efforts d’efficacité énergétique et de diminution des émissions de GES. »
Rémi Dubois, directeur, Services et ventes clientèle d’affaires, Hydro-Québec distribution

« Ce partenariat avec le Défi énergie en immobilier (DÉI) correspond au fondement même des raisons qui nous ont conduits à promouvoir l’efficacité énergétique : aider nos clients à consommer mieux et à consommer moins d’énergie. Et depuis les débuts de nos programmes d’efficacité énergétique, c’est près d’un million de tonnes de GES qui a été soustrait du bilan environnemental du Québec.  Les participants du DÉI mettront ainsi de l’avant des solutions innovantes et concrètes pour aider les bâtiments commerciaux et institutionnels du Québec à diminuer leur empreinte environnementale et à prendre une part active dans la lutte aux changements climatiques. »
Stéphanie Trudeau, vice-présidente principale, Réglementations, clients et communautés, Énergir

À propos de BOMA Québec
BOMA Québec est le plus important regroupement de propriétaires et de gestionnaires d’immeubles commerciaux. Ses membres détiennent et gèrent plus de 85 % des immeubles commerciaux de classe A au Québec. Leader dans le domaine depuis sa fondation en 1927, BOMA Québec a développé un créneau d’excellence dans la gestion immobilière ayant notamment pour but d’accroître la valeur de l’actif immobilier. L’Association favorise aussi activement l’adoption de principes de gestion efficiente et responsable des immeubles, notamment par son programme BOMA BEST®, une certification environnementale d’avant-garde aujourd’hui reconnue par l’ensemble de l’industrie.

À propos de Transition énergétique Québec
Transition énergétique Québec est un organisme gouvernemental qui a été créé en avril 2017 pour assurer la transition énergétique du Québec. Sa mission est de soutenir, de stimuler et de promouvoir la transition, l'innovation et l'efficacité énergétiques ainsi que de coordonner la mise en œuvre de l'ensemble des programmes et des mesures nécessaires à l'atteinte des cibles énergétiques définies par le gouvernement.

À propos d’Hydro-Québec
Hydro-Québec produit, transporte et distribue de l’électricité. L’entreprise est le plus grand producteur d’électricité du Canada et l’un des plus grands producteurs d’hydroélectricité du monde. Son unique actionnaire est le gouvernement du Québec. L’entreprise exploite essentiellement des filières d’énergie renouvelables, et plus particulièrement la grande hydraulique. Son institut de recherche, l’IREQ, fait de la recherche-développement dans divers aspects du domaine de l’énergie, notamment l’efficacité énergétique et le stockage de l’énergie. www.hydroquebec.com

À propos de Énergir
Comptant plus de 7 milliards de dollars d'actifs, Énergir est une entreprise québécoise diversifiée du secteur énergétique dont la mission est de répondre de manière de plus en plus durable aux besoins énergétiques de ses quelque 520 000 clients et des communautés qu'elle dessert. Principale entreprise de distribution de gaz naturel au Québec, Énergir y produit également, par le biais de filiales, de l'électricité à partir d'énergie éolienne. Aux États-Unis, par le biais de filiales, l'entreprise est présente dans une quinzaine d'États où elle produit de l'électricité de sources hydraulique, éolienne et solaire, distribue du gaz naturel liquéfié, en plus d'être le principal distributeur d'électricité et le seul distributeur de gaz naturel de l'État du Vermont. Énergir valorise l'efficacité énergétique, investit et s'investit dans des projets énergétiques novateurs tels que le gaz naturel renouvelable et le gaz naturel liquéfié et comprimé. Par ses filiales, elle offre également une variété de services énergétiques. Énergir souhaite devenir le partenaire recherché et apprécié par tous ceux et celles qui aspirent à un avenir énergétique meilleur.

- 30 -

Source :          
BOMA Québec   |   boma-quebec.org
Défi énergie en immobilier   |   defienergie.ca

Informations :                
Valérie Gonzalo
Relations médias - BOMA Québec
514 626-6976
gonzalo@videotron.ca 

Camille Bégin
Relations médias - Ville de Montréal
438 874-8588
camille.begin@ville.montreal.qc.ca

Luc Fournier
Direction des communications et des affaires publiques - Transition énergétique Québec
418 627-6379, poste 8087
Luc.Fournier@teq.gouv.qc.ca

Louis-Olivier Batty
Relations médias - Hydro-Québec
514 289-4214
batty.louis-olivier@hydro.qc.ca

Maude Hébert-Chaput
Communications et affaires publiques
Énergir, le nouveau Gaz Métro
514 598-3449
maude.hebert-chaput@energir.com

 

retour